29/04/2015

Sentier Serrara Fontana-Monte Epomeo

Nous continuons à vous faire connaître les magnifiques sentiers dans la nature de Ischia
           
Aujourd'hui le Sentier Serrara Fontana Monte Epomeo.


Sentier Serrara Fontana-Monte Epomeo
Le sentier décrit est le plus facile pour rejoindre le  Monte Epomeo, le sommet le plus haut de l’île d’Ischia avec ses 787 mètres. Le parcours part d’une route secondaire de l’habitat de Fontana. Vous suiverez un tracé dans lequel le passage continue et l’eau de pluie ont creusé un profond sillon. Vous poursuiverez d’abord aux bords d’un bois de châtaignes et puis par la suite entre les buissons. Après environ une demi-heure vous rejoindrez le sommet du mont où se trouve le petit hermitage de Saint Nicolas. Mais ne croyez pas rejoindre un lieu inhabité: certains restaurants dotés de terrasses panoramiques et de grandes fenêtres occupent l’espace et rompent le silence.


Sentier Serrara Fontana-Monte Epomeo
Typologie : Sentier touristique – Itinéraire facile et situé tout proche des localités touristiques et voies de communication.
LocalitéFontana
AdresseSerrara Fontana
Comment rejoindreArrivés à l’un des ports de l’île d’ischia il faut rejoindre la commune de Serrara Fontana


Sentier Serrara Fontana-Monte Epomeo

27/04/2015

La Bocca di Tifeo, Forio d’Ischia

Les fumeroles  sont ni plus ni moins que des évacuations de vapeur et de gaz à proximité des plancs volcaniques actifs, ou d’aires hydrothermales dans lesquels les centres volcaniques ne le sont plus.  

Les fumeroles sont magnifiques. Le sentier de la Bocca di Tifeo, dans la commune de Forio, est un lieu merveilleux, et si vous ne nous croyez pas, il vous suffit de regarder les photos. Mieux encore, si vous en avez envie et si vous en avez la possibilité, vous pouvez y aller personnellement.

La Bocca di Tifeo, Forio d’Ischia
La route n’est pas difficile. Depuis Forio il suffit de parcourir la Provinciale qui relie la commune à la fraction juridique de Panza et puis vous tournez à gauche au niveau du stade. A ce niveau continuez pour la plaine de Montecorvo, une propriété agricole de certains entrepreneurs du Nord d’Italie, les frères Muratori, qui ont décidé de réaliser, ici, sur l’île d’Ischia, un de leur plus important vignoble.

Tout de suite à droite de l’entrée des Jardins, débute un étroit sentier de montagne qui, à part le fait d’être en montée, ne présente aucune difficulté particulière*.  Grace à l’œuvre des volontaires de la ProLoco de Panza, le sentier a été dégagé des ruines et sur certain passage renforcé afin de le rendre agible pour ceux qui souhaiteraient grimper de ce côté du Monte Epomeo.

La Bocca di Tifeo, Forio d’Ischia
Moins d’un kilomètre et vous arriverez dans une fumerole – le long des flancs de la montagne, il est possible d’en observer de nombreuses autres – dans une position au magnifique panorama, avec en fond tout le littoral de Forio et au premier plan de Punta Imperatore, la colline qui entoure la très célèbre plage de Citara.

Le spectacle est époustoufflant, non seulement pour le panorama, mais également pour la végétation tout autour, pour tous les témoignages d’un passé, proche, dans lequel les paysans du lieu créaient des terrassements dans des lieux improbables, pour soutraire un sol cultivable à une nature difficile.

La Bocca di Tifeo, Forio d’Ischia
*Eviter les heures les plus chaudes de la journée, porter des chaussures et des vêtements adaptés, apporter de l’eau...

25/04/2015

Choses à faire à Ischia en une semaine

Ischia n'est pas seulement une localité balnéaire, ainsi si vous souhaitez autre chose d'une vacance - en plus de la plage et la peau hélée - l'île est le lieu qui fait pour vous. Ci-dessous quelques conseils pratiques sur comment passer une semaine de vacances sur l'île la plus grande du Golf de Naples


Jour 1 
Choses à faire à Ischia en une semaine
La première chose à faire est de réserver rapidement le billet pour le retour, surtout si la période choisie pour vos vacances est en haute saison. La tranquillité de votre séjour en dépend, et surtout de votre retour. Ainsi, il vaut mieux s'en occuper à peine arrivés sur l'île.  

Une semaine est un laps de temps suffisant pour connaître une île telle qu'Ischia, ainsi nous vous suggérons, après être arrivés à destination, de ne pas vous presser. Reposez-vous un peu, ou, mieux encore, jetez un coup d'oeil au matériel touristique sur l'île


Choses à faire à Ischia en une semaine
Clairement, si vous êtes intéressés à connaître l'histoire et les racines de l'île d'Ischia il est nécessaire de visiter les lieux de la mémoire comme le Musée de Pithécuse, à l'intérieur de la merveilleuse Villa Arbusto, dans la commune de Lacco Ameno et les Restes de Santa Restituta, toujours dans la petite ville thermale sur le versant sud de l'île

Pour le dîner vous pouvez tranquillement opter pour un des restaurants qui se suivent le long de la grande rue de Lacco Ameno, vous pouvez également vous déplacer dans la proche plage de San Francesco, à Forio. Il y a une série de restaurants sur le bord de mer qui, en plus d'être très romantiques, ils proposent une cuisine marine de qualité. 

Jour 2


Choses à faire à Ischia en une semaine
Le second jour est à dédier au bien-être. Ne vous réveillez pas trop tard et courrez-vite aux jardins Poseidon de Forio. Ischia est célèbre dans le monde entier pour ses thermes, et ce parc thermal, qui se trouve à la fin des la baie de Citara, est de loin parmi les plus beaux et les plus grands d'Europe.  


Choses à faire à Ischia en une semaine
Au dîner, cette fois, il faut que vous goûtiez la cuisine de terre de l'île d'Ischia. Contrairement au à priori, puisqu'il s'agit d'une île, la gastronomie de Ischia est plus liée à son héritage agricole qu'au fait d'être une localité de mer, bien sûre sur l'île d'Ischia vous mangerez de l'excellent poisson. Cependant, le plat typique de la gastronomie locale est sa majesté le lapin

Jour 3

Après les Musées de Pithécuse et Santa Restituta, est venu le moment de visiter le symbole de l'île d'Ischia, le Castello Aragonese


Choses à faire à Ischia en une semaine
Rien que le panorama, qui va de la péninsule de Sorrento jusqu'au golfe de Gaeta, vaut la peine de la visite. Terminée la visite au Château aragonais, il y a l'antique bourg de Ischia Ponte. Le conseil de d'y rester pour le déjeuner, ou bien d'y retourner pour le dîner. L'atmosphère est plus intime respectivement aux autres localités de l'île, de plus les différents restaurants de la zone proposent une cuisine de qualité

En alternative pour la soirée il y a la rue de Ischia Port, vrai centre commercial naturel, jusqu'à la rive droite du Port, entre restaurantspiano barmagasins typiques et boutiques avec les meilleures marques de prêt-à-porter et de haute couture. 

Jour 4


Choses à faire à Ischia en une semaine
Il est temps de rendre hommage au Monte Epomeo. Le sommet de la montagne est facilement accessible depuis la place de Fontana (Serrara Fontana), l'idéal pour les amants des photos naturalistes, ils seront émerveillés par le skyline qui embrasse les îles de Capri et PonzaNaples, le Vésuve, la péninsule sorrentine. Science fiction ou pas, rejoindre le sommet du mont, symbole de l'île d'Ischia a une signification mystique.  

Une fois redescendus en effet, le conseil est de se rafraîchir dans les eaux de sources du parc thermal de Nitrodi (Barano d'Ischia), ou bien dans une autre localité.  

Jour 5


Choses à faire à Ischia en une semaine
Sant'Angelo, connu également comme la "petite Capri" est un antique bourg de pêcheurs qui se trouve dans la partie sud de l'île, dans la commune de Serrara Fontana. Avec Ischia Ponte, et pour certains aspects le Bourg de Sant'Angelo, est l'un des splendides exemples d'architecture méditerranéenne dont l'île d'Ischia peut se vanter. Le bourg est idéalement divisé en deux.  

En bas il y a la petite place et le port touristique avec tout l'ensemble des boutiquescaffé et restaurants. Dans la partie haute, communément appelé "la Madonnella", il y a l'Eglise de San Michele Arcangelo (patron du bourg) et certaines structures réceptives des plus importantes de la zone. 

Le service de taxiboat  fait arrêt à la plage des Maronti (Barano), où il faut vous arrêter après votre visite du bourg, passez-y la journée.  


Choses à faire à Ischia en une semaine
De retours des Maronti et de Sant'Angelo, vous devriez vous arrêter à la magnifique Eglise del Soccorso, à Forio. Depuis l'ample terrasse qui entoure l'Eglise, il arrive d'assister, avec un peu de chance, au phénomène optique du rayon vert du au reflet de la lumière solaire de la part de l'atmosphère. 

Après avoir visité l'Eglise, vous pouvez tranquillement rester à Forio, l'occasion idéale pour passer une soirée dans un des différents pubs du centre et le long de la mer. Du reste, nous vous conseillons de vous arrêter dans une paninotèque pour goûter la fameuse zingara

Jour 6


Choses à faire à Ischia en une semaine
Après le Poseidon, c'est le tour du Negombo (Lacco Ameno) ou bien du Parc Castiglione (Casamicciola Terme). En fait, tout autour de l'île, il y a de nombreux autres parcs thermaux, mais ces deux sont les plus célèbres. 

Après une journée passée dans un établissement thermal, la logique veut que pour le reste de la journée vous ne fassiez rien de fatigant. Vous pouvez passer la soirée à acheter des gadgets et souvenirs à ramener à la maison, ou bien vous pourrez vous asseoir dans une pizzeria dans les deux cas, que vous choisissiez l'une ou l'autre des options, Ischia est le lieu idéal ! L'île vante une tradition de céramique qui n'a rien à envier de la plus célèbre, celle de Sorrento. Il est possible de réunir le devoir au plaisir en sélectionnant les souvenirs et en mangeant une pizza dans les rues de Lacco Ameno et Casamicciola Terme.

Jour 7


Choses à faire à Ischia en une semaine
Retour à la maison. Nous vous conseillons de profiter tout de même d'une dernière belle journée à la mer. Bien sûr sans trop vous éloigner d'où vous êtes, puisque vous devrez récupérer vos affaires. Consultez la liste complète des plages de l'île d'Ischia elle vous sera de grande utilité.

21/04/2015

Les plages de Ischia

Vous êtes à Ischia et vous ne savez pas où aller à la mer? Impossible, ou plutôt possible que vous soyez dépaysés devant les nombreuses options à disposition. Chaque commune a ses lidos équipés et ses tracés de plages publiques, pour ne pas parler des alternatives plus originales, de grande fascination, comme les nombreuses criques naturelles rocheuses que l'on rencontre le long de l'île

Carte des plages de Ischia
La plage la plus grande est celle des Maronti, dans la commune de Barano d'Ischia, même si le dernier tracé de plage frontalière au bourg de Sant'Angelo (Serrara Fontana), alors qu'à Forio la commune avec le littoral le plus grand et donc avec le plus grand nombre de plages

Plage des Maronti

Signalons San Francesco de Paola, protégée par le promontoire de Punta Caruso; la Chiaia, particulièrement adaptée aux familles avec enfants grâce à ses fonds bas et éloignée des rochers; la plage de Cava dell'Isola, la seule à être complètement libre et, depuis toujours, la destination préférée des jeunes. La dernière, uniquement pour des raisons d'exposition la plage de Citara, d'où surgit le très célèbre parc thermal de Poseidon

Plage de Citara

Ischia il y a un tracé entier de côte connu avec le topos générique de Lido qui va du Port jusqu'à Ischia Ponte, alors qu'en se dirigeant vers Casamicciola Terme, dans la localité Sant'Alessandro, se trouve la plage des Anglais, plus en retrait. 

Casamicciola a des plages plus petites, toutes se trouvent le long du littoral qui arrive à Lacco Ameno

Plage de Cava Grado

Lacco Ameno enfin est célèbre pour la magnifique plage de San Montano, dont la partie libre fait partie de la commune de Forio.  

17/04/2015

Juin à Ischia, jours de soleil et nuits de lune dans l'île de jeunesse éternelle

Lorsque l'été arrive sur l'île d'Ischia et les jours se font plus longs que la nuit, lorsque les cigales chantent pendant les après-midi ensoleillés et l'horizon est enveloppé dans un rideau bleu, arrive le moment d'enfiler le maillot et les sandales et d'aller à la mer. La mer qui a une couleur pour chaque plage ou calanque d'Ischiableu intensevert jade ou simplement cristalline. Une mer qui cache des fonds marins à explorer avec un masque et des palmes, une mer à découvrir avec une barque de pêcheurs, au mieux à l'aurore ou au couché du soleil lorsque tout se colore de rose.     

Juin à Ischia signifie vivre l'été, le vrai. L'été faite de bains à la mer, de soleil, de jeux sur la plage, ma également de la fraîcheur des jardins remplis de plantes, du vent qui dissout l'air ensoleillé, de promenades dans les petites rues ou dans les magnifiques rues commerçantes. 


Juin à Ischia une vacance mémorable. 

Juin à Ischia, jours de soleil et nuits de lune dans l'île de jeunesse éternelle
Juin est le mois pour se défaire du stess, en passant des jours de bien être à la mer et aux thermes, en savourant les primeurs du jardin, en achetant des objets artisanaux, et en vivant des soirées de pleine lune dans les plus beaux endroits de la côte tyrrhénienne.

Lorsque l'été arrive sur l'île d'Ischia tout s'illumine d'une lueur éblouissanteplagesmermontagne et colline ont des couleurs qui remplissent de joie le regard et parlent au coeur.  



Juin à Ischia, jours de soleil et nuits de lune dans l'île de jeunesse éternelle
Vous êtes ici joue à joue avec le paysage marin, en respirant l'air pétillante douce et salée par la mousse marine, et vous volez dans les sphères du plus haut bien être jamais éprouvé, vous vous sentez en parfaite harmonie avec le monde, vous êtes heureux

Ainsi, simplement, sans rien faire. 



Mais si vous souhaitez faire quelque chose, alors vous aurez de nombreuses occasions à Ischia, en juin les occasions sont infinies. 






Juin à Ischia, jours de soleil et nuits de lune dans l'île de jeunesse éternelle
Ischia chaque hotel a un département thermal d'avant-garde, avec la possibilité d'effectuer des bains dans les eaux thermales chaudes, piscines kneipp, sauna naturelle, massages et traitements esthétiques. L'eau thermale de l'île d'Ischia est particulièrement adaptée au soin de certaines pathologies de l'appareil respiratoire, gynécologique et nerveux. Ainsi en plus des soins esthétiques de la persone aux thermes de Ischia vous pourrez également soigner vos maladies.


Juin à Ischia, jours de soleil et nuits de lune dans l'île de jeunesse éternelle
Excursions écologiques dans les endroits les plus beaux et non contaminés de l'île, excursions à cheval pour vivre la nature de l'île de manière sportive et romantique ; excursions en mer avec des barques pour petits groupes ou bien avec une barque louée pour être indépendants dans ce surprenant tour marin de l'île.


Juin à Ischia, jours de soleil et nuits de lune dans l'île de jeunesse éternelle
A la découverte de l'histoire et des racines de l'île à travers ses "monuments" les plus célèbres: il Castello Aragonese, la torre di Guevara, i Torrioni di ForioVilla Arbusto et le musée archéologique de Pythacuse, la villa Colombaia de Luchino Visconti, les palais antiques de Ischia ponte et de Forio, les églises de l'île. 


Juin à Ischia, jours de soleil et nuits de lune dans l'île de jeunesse éternelle
Les raisins les plus doux sont cultivés ici, les vins les plus parfumés se trouvent sur l'île d'Ischia.  Il est possible de les goûter en visitant les antiques caves à  Buonopane, Serrara Fontana, au Ciglio ou bien dans les trattorie rustico-chic de Ischia, accompagnés des plats forts de la tradition de l'île d'Ischia comme le coniglio all'Ischitana, les pâtes faites à la main et les légumes à la poëlle.


Une autre bonne raison pour venir à Ischia en juin, notre super offre ! 

15/04/2015

Ischia, le refuge de la Dolce Vita, par Maria Grazia Casella

Aujourd’hui nous souhaitions partager avec vous un article du monde traitant de notre merveilleuse île d’Ischia, nous ne sommes donc pas les seules à dire de belles choses sur notre île. 

Ischia, le refuge de la Dolce Vita
Maria Grazia Casella, le monde 10/05/2013

Une pièce archéologique mystérieuse, un grand éditeur et une villa-musée... Le succès d'Ischia, ainsi que son entrée dans le palmarès des stations balnéaires les plus chics, tient dans la conjonction de ces trois éléments. Même si, il faut bien le reconnaître, l'île campanienne, avec ses richesses thermales, a depuis tout temps attiré les voyageursartistesécrivains et musiciens. Lorsqu'on feuillette le livre d'or des visiteurs d'autrefois, on tombe sur les noms de BoccaceGaribaldi, venu ici pour soigner les séquelles de sa blessure reçue à Aspromonte, Ibsen, Andersen, Mendelssohn, Stendhal, Lamartine, Corot, Louis Ier de Bavière.


Ischia, le refuge de la Dolce Vita
Il faut cependant attendre les années cinquante pour que la Dolce Vita s'empare des lieux. Au même moment, une campagne de fouilles, qui mènera à la découverte de Pithekoussai (Pithécuse), une ancienne colonie grecque vivant sur l'île, met au jour la coupe de Nestor. Ce vase rapporté de Rhodes au VIIIe siècle av. J.-C. portant trois vers, écrits de droite à gauche, en alphabet eubéen, constitue l'un des plus anciens exemples d'écriture grecque à nous être parvenus.

Cette pièce est incontestablement le joyau du Musée archéologique de Lacco Ameno, installé à Villa Arbusto, une demeure du XVIIIe siècle ayant appartenu à Angelo Rizzoli. Tombé amoureux d'Ischia, l'éditeur milanais ne regarde pas à la dépense. Il achète la villa et en fait son Buen Retiro. Il entreprend également la rénovation des Thermes, avant de faire aménager la place du village et construire des hôtels luxueux pour y accueillir la jet-set de l'époque, de la princesse Soraya à Jacqueline Kennedy.


Ischia, le refuge de la Dolce Vita
Des stars d'Hollywood (parmi lesquelles le couple Liz Taylor et Richard Burton) et de Cinecittà (notamment Gina Lollobrigida), des magnats de la finance et de l'industrie, des playboys et des têtes couronnées débarquent alors à Ischia pour participer à des fêtes et des soirées de gala. On peut encore voir les vestiges de ces étés dorés, sous forme de documents et de photos, dans le petit musée installé dans la Villetta Gingerò, une dépendance de Villa Arbusto, inauguré à l'occasion du trentième anniversaire de la mort de Rizzoli.

Parmi toutes ces célébrités se trouvait également Luchino Visconti qui, après moult séjours et une cour assidue, parvint à acquérir La Colombaia, une demeure-château toute en tours crénelées, dans le bois de Zaro. C'est là que le grand réalisateur recevait ses amis et collaborateurs les plus proches, depuis Alida Vallià Claudia Cardinale, en passant par Helmut Berger et Alain Delon ou encore Burt Lancaster.


Ischia, le refuge de la Dolce Vita
Rouverte au public il y a quelques années, la Colombaia abrite aujourd'hui la Fondation et le Musée de la photographie dédiés au cinéaste. Mais c'est aussi un centre culturel et le siège d'une Ecole internationale de cinéma et de théâtre. Chaque année, à la fin de l'été, acteurs, réalisateurs et professionnels du spectacle se donnent rendez-vous dans l'amphithéâtre naturel du parc pour la remise du prix le Guépard d'Or.

Si aujourd'hui la Colombaia constitue un point de référence pour les apprentis cinéastes, les jeunes talents de la musique, eux, trouvent l'équivalent à quelques centaines de mètres de là. La Mortella est, en effet, un centre de recherches voulu par William Walton, l'un des plus grands compositeurs anglais du XXe siècle. Ouvert au public par Lady Susana Walton, c'est après les Thermes l'endroit le plus visité d'Ischia, avec 90 000 visiteurs par an. La musique n'est cependant pas la principale raison de son succès, même si les concerts qui y sont organisés régulièrement se jouent toujours à guichets fermés. Non, si l'on vient à la Mortella, c'est surtout pour la symphonie verte jouée par les quelque 500 espèces de plantes et d'essences méditerranéennes et tropicales du jardin dessiné par Russell Page sur le promontoire qui descend vers la mer.


Ischia, le refuge de la Dolce Vita
En parcourant les sentiers ombragés par les palmiersles yuccas et les magnolias, le promeneur a du mal à imaginer que ce lieu n'était autrefois qu'une vaste étendue de pierres volcaniques. Le belvédère près du nymphée offre un panorama époustouflant sur Forio, un bourg qui a su conserver tout son charme d'antan, avec des décors dignes des plus belles cartes postales, comme l'église del Soccorso ou la place Matteotti, animée par ses ateliers d'artisans. Rien ne semble avoir changé depuis le temps où le village servait de refuge à l'intelligentsia en vacances sur l'île.

Beaucoup se souviennent encore, en effet, de l'époque où Truman CapoteAlberto Moravia, le peintre Renato Guttuso et le poète W.H. Auden étaient des habitués du Bar Internazionale, aux tables desquelles on discutait des heures entières en sirotant un verre de vin. Un vin qui provenait certainement des caves de Panza et de ses alentours. Nous sommes à présent sur le versant occidental du mont Epomeo, la partie de l'île la mieux dotée sur le plan œnologique, où les cépages autochtones biancolella, forastera, piedirosso et guarnaccia produisent les fameux Ischia Bianco et Ischia Rosso, AOC.


Ischia, le refuge de la Dolce Vita
De là commence une descente raide menant au petit port de Sant'Angelo, interdit aux voitures. De toutes façons, celles-ci ne seraient d'aucune utilité pour flâner dans les boutiques, bijouteries et ateliers disséminés le long des ruelles accrochées à la colline. Tout au plus peut-on s'y déplacer en voitures de golf, venues remplacer les ânes il y a quelques dizaines d'années à peine.

Un ascenseur creusé dans la roche permet de rejoindre le sommet du château aragonais, un îlot-forteresse relié par un isthme artificiel à la bourgade marine d'Ischia Ponte. Bâtie en 474 av. J.-C. par Gélon, tyran de Syracuse, la citadelle s'est agrandie au fil des siècles et a servi de refuge aux insulaires lors d'éruptions volcaniques ou d'attaques de pirates. Ce n'est plus qu'un ensemble de ruines pittoresques, en cours de restauration, dominé par la puissante silhouette trapézoïdale du donjon surplombant la mer.


Ischia, le refuge de la Dolce Vita
À quelques pas de là, des restes d'arcs et de chapelles laissent deviner la splendeur passée de la cathédrale dell'Assunta qui, en 1503, fut le décor grandiose des noces de la poétesse Vittoria Colonna et Ferrante d'Avalos. Un peu plus loin se trouve l'église du couvent des clarisses, reconnaissable à sa magnifique coupole dont la construction au XVIIIe siècle faillit mener les religieuses à la ruine. Aujourd'hui, elle abrite une galerie d'art, tandis que le monastère a été transformé en un hôtel de charme entouré de potagers, de jardins et de terrasses, dont les chambres donnent sur le vieux village d'IschiaPonteProcida et le golfe de Naples. Car, par-delà ses illustres fréquentations, Ischia est aussi et avant tout un petit paradis naturel.

13/04/2015

A la découverte de l'île d'Ischia à vélo

Un parcours proche de la mer parfumé d'iode, un passage vallonné légèrement en montée entre les villas fleuries et les verdoyant parcs publics, un parcours alterné de montées et descentes entre sentiers de montagne et muletiers, une descente riche de panorama. Rejoindre une plage pour une pause marine, un plongeon et houst...on repart pour faire le tour de l'île en selle au destrier plus écologique du monde (après le cheval!) : le vélo

Ischia et le vélo une union parfaite !  

Les temps lents de cette terre embrassée par le soleil toute l'année, le bandeau de routes panoramiques qui tourne autour de l'île, les parcours en montée où il est possible de "tester la jambe" et s'entraîner sérieusement, mais également les circuits de promenade insouciante, ouvrent les portes aux sportifs et amateurs. 

A la découverte de l'île d'Ischia à vélo
Pour ceux qui roulent en VTT, Ischia est une vraie aubaine de circuits "difficiles" : routes non goudronnées, muletier en colline, bords de terre cyclables entre campagnes et vignes.     

Parmi le top ten nous recommandons : 

Campagnano-Piano Liguori- Monte Vezzi, un incroyable parcours ultra-panoramique, où le paysage est protagoniste absolu tout au long de l'itinéraire. 

A la découverte de l'île d'Ischia à vélo
Le parcours débute sur une route goudronnées qui s'ouvre sur un panorama marin avec les îles de Procida et Vivara et la forme impalpable du Golf de Naples, ensuite il continue dans de petites voies rurales dans la zone de Piano Liguori, où entre les vignes la vue est stupéfiante : baie couleur émeraude et l'île bleue de Capri, unique terre dans l'azur du ciel et la mer, qui domine la scène ; puis s'ajoute un bois ombragé et parfumé de mille essences, ici également au sommet de la colline un panorama à en couper le souffle : avec un seul regard l'on domine la moitié de l'île du Port de Ischia à Sant'Angelo ! 

Magnifique également le parcours du Cretaio, colline qui se trouve entre les communes de Barano et Casamicciola et offre la possibilité d'explorer à la selle d'un vélo des angles très intéressants d'un point de vue géologique et naturaliste entre pinèdes et ex cratèresfumerolles et - comme toujours sur l'île - des entailles panoramiques inoubliables, d'ici on jouis d'une insolite vue sur le port de Ischia à vol d'oiseau;  mais le bois du Cretaio peut être seulement un tour de "réchauffement" pour affronter puis la montée vers Piano San Paolo, une zone immergée dans un châtaignier qui conduit aux pieds de l'Epomeo, le mont le plus élevé de l'île où selon la légende repose le géant endormi Tifeo. 

Il est possible de continuer le parcours en montée ou éviter le cheval de fer et se diriger à Buonopane, à travers la colline de Candiano ou bien faire demi tour vers le Cretaio mais en traversant une petite route parallèle à celle parcourus en montée, un chemin un peu caché dans la vallée de fougères géantes qui longe la source de Buceto

A la découverte de l'île d'Ischia à vélo
La troisième proposition est Serrara Fontana - Frassitielli - Falanga ; ce parcours est lui aussi aux pieds de l'Epomeo, mais du côté ouest de l'île. 

Le parcours pars de Serrara Fontana et suit une route goudronnée en montée, il rejoint la localité de Frassitielli, une route de montagne qui s'ouvre sur le panorama de Panza et Forio, entourée des plantes les plus belles du maquis méditerranéen : en été le jaune des genêts et le violet des chardons qui tapissent la colline, entre buissons de ciste, bruyère et myrtille. Le parfum est entraînant !

A la découverte de l'île d'Ischia à vélo
Il ne s'agit que de quelques propositions de parcours. L'île en offre une multitude, tous fantastiques. 

Et en hommage aux passionnés de vélo, nous vous rappelons que le 11 mai 2014 aura lieu à Ischia la course de fond de 100 km

La course partira de Ischia Ponte, pour se diriger vers Barano et rentrer du côté de Lacco Ameno. Les parcours sont au nombre de deux : un moyen, qui comprend 2 tours de l'île pour 70 km et 1500 mètres de dénivelés et un long qui se développera sur 3 tours de l'île pour 100 kmn et 2200 mètres de dénivelés. 

11/04/2015

Le sentier de la Pelara

Nous voudrions vous indiquer un des points les plus adaptés pour apprecier la nature de l'île d'Ischia. Nous souhaiterions vous proposer un sentier, un lieu, une expérience inoubliable que le touriste, le voyageur, l’homme doit absolument faire. Nous aimerions vous racconter la "Pelara", une minuscule baie encastrée entre la "Guardiola" et le "Monte di Panza", peu connue aujourd’hui, destination exclusive pour celui qui souhaite découvrir l’identité sauvage et le témoignage vivant de notre passé.

Les architectures naturelles qui la caractérisent la définissent un géosite de grande importance pour notre territoire et c’est pour cela qu’une promenade à la "Pelara" est à ne pas manquer !

Le sentier de la Pelara
Vous partirez de la petite place de Panza, en passant à côté de l’Eglise de Saint Gennaro, rapidement vous quitterez la route goudronée, progressivement vous dépasserez les traces de la civilité contemporaine, parfois indisciplinée, puis vous rencontrerez les traces de la civilité paysanne désormais peu soignée et enfin vous serez nez à nez avec la nature à l’état pur. Vous plongerez dans une mer de vert. Les gradins de bois et la rampe réalisé par les volontaires de la Pro Loco de Panza et la végétation rendent le parcours particulièrement agréable. Les différents types d’arbres se succèdent, la générosité de la nature vous enivrera de couleurs et d’odeurs, vos mains seront curieuses de caresser les arbustes argentés et les carotes blanches sauvages. Perdus dans ce paysage vous resterez emus par la lave qui émerge de la mer.

Le sentier de la Pelara
Il s’agit de la dernièere étape de notre parcours, la plus sauvage, mais qui paient à la hauteur notre fatigue. C’est la rencontre entre le feu et l’eau, c’est l’attraction des deux opposés qui génère autant de fascination. Un spectacle unique, à en couper le souffle ; la nature, uniquement la nature, même notre respiration est de trop, vous essayerez de la retenir par peur de rompre l’enchantement, mais par chance, ni Eolo, ni Neptune ont rompus cet enchantement qui depuis des milénaires se répéte. 

Le sentier de la Pelara
La Pelara est un de ces lieux qui impose le respect, vous le connaîtrez, vous l’aimerez, vous le protégerez dans votre âme, parceque l’image que vous fixerez dans votre mémoire restera gravée à vie. Lorsque vous arriverez à l’extrémité du sentier, vous serez envahi par des images et des sentiments opposés. Vous y attendront des domes de laves qui caressés par le vent et par la salsedine, se présentent imposants, austères, projettés vers le ciel.

09/04/2015

10 choses à voir et à faire à Ischia

Malgré le grand nombre de touristes qui chaque année la choisissent pour leurs vacances; l'île d'Ischia conserve un côté caché qui est révélé aux visiteurs attentifs uniquement. Les conseils suivants sont destinés à tous ceux qui veulent connaître dans les détails la plus grande et la plus belle des Îles Phlégréennes. Elle est bien plus qu'une "simple" localité balnéaire. 

1. Ainsi, la première chose à faire est la montée au MONTE EPOMEO. Depuis le sommet du géant de Ischia, tout vous sera plus clair. Les façons pour y arriver sont multiples et, surtout, chaque itinéraire représente une occasion unique pour connaître la végétation de l'"île verte". Depuis Fontana, sur le dos d'un cheval, avec les amis de Epomeo in sella. Depuis Serrara, par le sentier de la Pietra dell'Aqua ou par le bois d'acacia des Frassitelli. Depuis Forio, en passant par les six hectares de châtaigniers du bois de la Falanga. Ou bien, depuis Lacco Ameno, le long de l'ancien sentier de l'Allume ou depuis Casamicciola Terme en passant par les deux collines du Monte Rotaro et du Monte Tabor. Enfin, avant de partir n'oubliez pas de mettre en valise les chaussures et les vêtements adaptés pour vos excursions à Ischia




















2. Tout de suite après viennent les PARCS THERMAUX DE L'ÎLE D'ISCHIA. Les Jardins de Poseidon de Forio, aux termes de la magnifique plage de Citara. Le Parc Negombo dans la baie de San MontanoLe Castiglione, aux frontières des communes de Ischia et Casamicciola. Il Tropical et l'Aphrodite-Apollon dans l'exclusif bourg de Sant'Angelo. A vous de choisir comment et quand passer une journée à l'enseigne du relax absolu. Les alternatives ne manquent pas. 



3. N'oubliez pas de vous rendre dans la BAIE DE SORGETO, elle a l'avantage d'être praticable toute l'année, vous découvrirez le charme de Ischia de de la mer d'hiver. En alternative vous pouvez prendre un bain aux Fumerolles des Maronti, et pourquoi pas après un sauna naturel à Cavascura. Tout cela, uniquement à Ischia ! 



4. Puis viennent les lieux symboliques. Dans un premier temps LE CASTELLO ARAGONESE. La forteresse de Alfonso il Magnanimo a été pendant des siècles le centre de la vie politique et sociale de l'entière île d'Ischia. Le Castello Aragonese est ouvert également en hiver. 



5. Le Castello Aragonese se trouve à la fin de ISCHIA PONTE, l'ancien "borgo di Celsa". Ainsi, il est évident de combiner les deux visites. Ischia ponte est l'un des meilleurs exemples pour comprendre l'architecture méditerranéenne. 



6. L'autre bourg de marins de l'île est SANT'ANGELO, la "petite Capri" de l'île d'Ischia



7. La CHIESA DEL SOCCORSO. Cette petite église à pic sur la mer, est, avec le Castello Aragonese, l'autre carte postale de l'île d'Ischia. Une centaine de mètres la divise du centre historique de Forio, disséminé de ruelles et rues étroites anciennement réalisées pour fuir plus facilement des terribles envahisseurs sarrasins. 



8. Avec l'ensemble urbanistique, les habitants de Forio  pensèrent se défendre des Maures avec un complexe système de TOURS CÔTIÈRES.  



9. Toujours à Forio, se trouvent les magnifiques JARDINS LA MORTELLA, un des parcs botaniques les plus beaux du monde, il a reçu il y a quelques années le prestigieux prix "le Parc le plus beau d'Italie" idéalisé par l'entreprise leader dans le jardinage Briggs&Strutton.



10. Et pour finir, les deux musées MUSEO DI PITHECUSA ET SANTA RESTITUTA, dans la commune de Lacco Ameno. Deux des plus importants musées de la Campanie, où sont conservés certains des répertoires de valeurs inestimables comme la Coupe de Nestor, la preuve qui fait de Ischia la première colonie de la Magna Grecia. 

P.S.: En dehors de la liste, des expériences absolument incroyables comme la dégustation du "coniglio all'ischitana", plat maître de la gastronomie ischitane, ou les plages, le tour de l'île par la mer et de nombreuses autres fêtes, monuments et lieux uniques de l'île la plus belle et la plus grande du Golf de Naples. 

Tant de bonnes raisons pour venir passer des vacances inoubliables sur l'île d'Ischia !